• Fonctionnement des temps de travail individuels

    Les élèves disposent d'un plan de travail pour 3 semaines.

     

    3 types de plan de travail.

    -        libre, c’est le plan standard. Les élèves ont une totale autonomie dans le plan de travail.

    -        de contrat. Rare. L’élève choisit les deux activités qu’il veut faire dans la journée.  Il les coche et s’engage à les faire. A la fin, l’enseignant valide que le contrat a été respecté.

    -        ContrôléTrès rare. L’enseignant indique les exercices à faire après discussion avec l’élève.

    L’objectif n’est pas la sanction mais la prise de confiance de l’élève en lui-même et son engagement, ainsi que l’apprentissage de l’autonomie. Le retour au plan standard doit être le plus rapide possible.

    Le contenu du plan de travail

    En mathématiques : exercices pris dans le manuel A portée de Maths pour les CM1 et Petit phare pour les CM2. Les élèves ont chacun leur manuel.

    En étude de la langue : exercices inspirés d’interlignes CM1 ou CM2.
    3 exemplaires des fiches de chaque domaine (grammaire, conjugaison, orthographe, vocabulaire) sont disponibles pour l’ensemble des élèves. Les élèves vont prendre la fiche choisie si elle est disponible ou un autre à défaut.

    En atelier d'écriture, des fiches sont à disposition. Les élèves font l'atelier de leur choix.

    En lecture, les exercices sont inspirés par les manuels CLEO. Des fiches seront à leur disposition.

    L’aide aux élèves

    Le tétra-aide permet à l’élève s’il a besoin d’aide et si cette aide est prise en charge :

    -        vert : Tout va bien, travail en silence

    -        bleu : j’aide ou je suis aidé (autorise le chuchotement)

    -        jaune : j’ai une question non urgente. L’élève n’est pas bloqué. L’enseignant passe quand il le peut.

    o   L’élève a besoin d’une validation de son travail

    o   L’élève est bloqué sur un exercice qui est en stand-by pendant qu’il en fait un autre.

    -        rouge : à l’aide. Je suis bloqué, je ne peux plus rien faire.

    L’enseignant passe dans les rangs pour aller voir les élèves en jaune ou rouge.

    Le fonctionnement et les évaluations

    Il y a 2 niveaux de difficulté par fiche, les niveaux 1 sont obligatoires sauf cas particuliers.

    Lorsque les élèves ont fini leur fiche, ils vont chercher une correction. Ils s’autocorrigent en vert. Ils colorient la case selon la réussite. S’il y a trop d’erreur, les exercices concernés sont à refaire, une fiche de remédiation peut être demandée ou un temps seul ou en petit groupe avec la maîtresse.

     

    Les évaluations sont incluses dans le plan de travail.

    Les évaluations sont donc à l’initiative de l’élève après une auto-validation des acquis. Une évaluation ratée, peut être refaite (1 fois)

    Le bilan 

    Les élèves s’inscrivent au bilan soit pour demander des explications (je n’ai pas compris tel exercice), soit pour faire partager une découverte (Ah oui j’ai compris c’est facile, y a un truc !)

     

    Le rôle de l’enseignant est celui de régulateur de parole et éventuellement d’animateur mais c’est un temps d’échange entre les élèves. 

    A l'issue de ce bilan, des affiches mémoires peuvent être créées par les élèves.

     

    Les ateliers de remédiation (l'après midi)

    Lors du bilan ou lors des corrections, certains élèves peuvent faire apparaître un besoin particulier. S'ils sont plusieurs sur le même thème,  des ateliers dirigés par l'enseignant ou un élève experts sont organisés.

    Nouvelles réflexions »

    Tags Tags : ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :